Le cercle d émeraude

Bonne année 2012 !!!!!!
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Concours numéro 1 : Le Rp d'Aérinne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robdog
Roux sans âme.


Messages : 447
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 23
Localisation : A la taverne

MessageSujet: Concours numéro 1 : Le Rp d'Aérinne    Lun 31 Oct - 19:51

Venez lire ici le Rp d'Aérinne pour le concours ! Wink

-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->
Vive kaindra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aérinne

avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 24
Localisation : là où le vent m'emène

MessageSujet: Re: Concours numéro 1 : Le Rp d'Aérinne    Mer 2 Nov - 7:24

Un noël au cercle.

La première année d’Aérinne au château se clôturait dans une semaine ; un an qu’elle avait rejoint cette magnifique famille et aujourd’hui chaque membre s’afférait à décorer chaque pièce. Les murs étaient parsemés de guirlandes de gui et de houx, un mélange vert et rouge qui redonnait vie à la vieille pierre. Des bougies de formes différentes qu’avait fabriquées Oclovien étaient posées sur chaque meuble et à la taverne une place avait été réservée à un grand sapin.
Ce jour ci, movez et foudre avaient décidé de partir en forêt afin de couper et ramener le plus beau sapin, mais dehors la neige tombait à flot et le vent se faisait violent ; mais cela n’empêcha pas les deux hommes de partir hache en main, muni de grosses cordes à leur ceinture.
Aérinne regardait son frère et le héros partir, bravant la tempête. Une inquiétude saisie la jeune femme, elle prit donc un panier remplit de vivre et une bouteille de gnole pour réchauffer les hommes. Elle enfila sa cape et se mit alors en chemin. La jeune archère suivait leurs traces qui commençaient à disparaitre, puis, au bout d’une heure et demie de marche dans la neige et la glace elle put enfin entendre des voix. Momo et foudre lui apparurent en train de scier un énorme tronc, le sapin gigantesque fini par tomber, faisait frémir la terre gelé de son poids. Aérinne applaudit cet exploit et s’approcha de ses compagnons avec deux verres de gnôle et une bonne miche de pain accompagner de fromage (fait par les soins du baron…)

"Voila qui vous réchauffera ! vous avez bien travaillé". Dit-elle en leur tendant la nourriture et l’alcool.
Sans attendre les deux hommes mangèrent plus vite que des ogres et burent leur verre d’une vitesse inimaginable (surtout momo).

La tempête commençait à se calmer mais le plus dur restait à venir, trainer le lourd sapin jusqu'à la taverne. Mais le chemin se fit sans encombre même si leurs muscles devaient les faire souffrir, les deux hommes ne pipèrent mot, puis le sapin se retrouva au centre de la taverne.
La jeune flora regardait le spectacle de loin, puis regardant au sol elle arriva devant ses amis, les mains sur les hanches avec un air mécontent.
Non mais regardez-moi le foutoir que vous avez mis ! j’avais tout nettoyé ce matin avec rob et maintenant il y a plein d’épines par terre et de grosses flaques, mais vous allez me nettoyer ça de suite ou je vous jure que ça va barder.
Toute l’assemblée regardait les deux hommes se faire gronder et un rire général résonna dans la taverne.
La bonne humeur avait toujours été de mise au château, chaque membre s’entendait à merveille et tout le monde s’entraidait. Un sentiment d’amitié, de fraternité et parfois d’amour liait cette famille et rien ni personne ne pouvait défaire cela.
Le soir, certains alliés de la famille vinrent rendre visite au château ; Mayelle, Ikiuchi et Ryu poussèrent les portes de la taverne avec un large sourire aux lèvres, sachant que la décoration du sapin les attendait avec les membres.
Rob demanda à Flora de servir à boire aux invités et Aérinne sauta au coup de son époux. La jeune fille enroula une guirlande dorée au coup de son compagnon avec un air heureux.
Chaque membre apportait du sien à ce magnifique sapin et lorsqu’il fut fini la discussion générale tournait autour de la soirée de noël. Tous les détails sur les préparatifs, la musique, le repas et certain jeux… Oclo et Aérinne serons en cuisine, Tyrael et Glad jouerons de la musique, Rob au bar, Mayelle et flora au service, puis tout serait suivit d’un bal. La soirée serait parfaite en perspective et tous l’attendait avec impatience.

Et les jours passèrent et passèrent… Alchimist regardait la neige tomber par la fenêtre de sa chambre, c’était le matin et la brume recouvrait le paysage. Il semblait perdu dans ses pensées ; lorsqu'Aérinne le vit par la porte qui était ouverte ; elle vint poser sa main sur l’épaule de son ami.
Cesse de penser à tout ce qui à put se produire dans le passer. Nous sommes entourer de personnes que nous aimons et qui nous aiment en retour, ne reproduit pas les mêmes erreurs…
Le jeune homme qui connaissait Aérinne depuis très longtemps repensait à ce passé qu’ils avaient eu en commun, à cette vieille histoire datant d’un autre temps.

Le jour j était enfin arrivé et l’après midi allait commencer, il était l’heure pour Oclo et Aérinne de s’afférer en cuisine, mais celui-ci commença par un désastre, le baron comptait incorporer de son vieux fromage qui pu à chacun des plats…

- Oclo… ton fromage est comment dire… très bon, mais une dinde aux marrons reste une dinde aux marrons et il n’est pas question d’y ajouter de ton fromage… on pourrait juste préparer un sauce avec pour accompagner les légumes non ?

- Oui tu a raison, mais la prochaine fois j’essaierais et je suis sur que tout le monde aimera.


Cuisiner avec le baron était toujours très enrichissant, voila pourquoi Aérinne c’était porté volontaire, même si parfois certaines recettes étaient un peu spéciales…

La soirée allait arriver et le résultat d’un après midi en cuisine donnait un potage de champignon en entrée, une dinde aux marrons et une cuisse de biche mariné accompagné de pommes de terre avec une sauce au fromage et pour finir la traditionnelle buche de noël (qui malgré les efforts des deux cuisiniers avait été un désastre).

Lorsqu’Aérinne ouvrit la porte de la taverne elle fut éblouit, des bougies par centaine, de grandes tables décorés et les couverts mis pour chaque personne, ainsi que de la musique qui raisonnait dans toute la pièce. La magie de noël était la.

Chacun des membres alla se préparer, les filles allaient se vêtir de leur plus belle robe et les hommes de leurs plus beaux vêtements, quant à Tushin il décida de s’habiller de la même manière que pour le dernier mariage.
Lorsque Mayelle sorti de sa chambre elle était vêtue d’une magnifique robe rouge et doré, ses bouclettes rebondissaient soyeusement sur ses épaules. La jeune fille alla chercher flora qui elle était habiller d’une robe un peux plus moulante violette qui mettait élégamment sa silhouette en valeur. Ensembles, les demoiselles partirent chercher Aérinne qui portait une robe bustier bordeaux, puis toutes ensembles elles retrouvèrent la dernière fille de la guilde, à savoir Kaindra ; celle-ci rayonnait comme un soleil et il était dur d’en détacher le regard. Chacune des filles était superbe et les hommes ne l’étaient pas moins.
Tout le monde se retrouva dans la taverne et la fête commença, la musique était plutôt douce pour le repas mais quelque chose vint troubler l’appétit de tout le monde, une odeur infâme, nauséabonde et désastreuse empli la pièce. Et d’un seul coup une personne semblait avoir compris. Aérinne se leva brusquement de sa chaise.

- Oclo ! je trouvais étrange que tu n’ai pas quitté la cuisine en même temps que moi, mais que diable à tu fais !!!

- Mais… rien voyons, j’ai le droit de tester de nouvelles recettes et je suis sur que tout le monde aimera, et de toute façon vous serez tous obliger d’y gouter ah ah ah.


- Tu finiras par attirer les roya chez nous avec une odeur aussi ignoble !

Tout le monde se mirent à rire, mais le présage de la jeune fille allait ce révéler vrai. Les portes s’ouvrèrent à la volée et les bougies furent soufflées par ce vent rageur ; sans attendre Tushin lança des boules de feu e qui redonna de la lumière à la taverne. Et devant les yeux ébaillis de l’assemblée c’était une marrée de soldats vêtus de rouge et de bleu qui s’étalait. Dans le château les trois alignements étaient réunis, mais les cartelois étaient vulnérables par leur nombre.
Woolf, Elf, Ikiu et Ryu se jetèrent dans la foule après que Rob leur ai envoyé des épées cachés sous le bar et les têtes commencèrent à tomber. Des cris de douleur retentissaient dans le château mais tous savaient que le combat serait sanglant cette nuit.
Les portes de la taverne étaient encore ouvertes et des soldats essayèrent de rentrer à nouveau mais un mur de glace venait de bloquer l’entrée grâce aux pouvoir d’alchimist. Tous espéraient que ce mur tiendrait jusqu'à ce que la taverne soit nettoyé de ses impures… comme pour accélérer les choses Kaindra, Haloha et Tushin dévastèrent les premiers rangs d’ennemis à la boule de feu et au projectile magique, tandis que Rob debout sur le comptoir et que Ira, Tyrael et glad s’étaient postés en hauteur pour abattre le centre de la foule.
Momo qui était un moine combattant s’était posté aux côtés des guerriers  lorsqu’un cri que tous avaient reconnu retentit dans la foule ; un membre du cercle venait de tomber. Transparent s’était fait encercler par des exilés et venait de s’écrouler au sol, c’est alors que Foudre, dans une colère inimaginable déclencha des éclairs qui passèrent à travers le plafond pour détruire les lâches qui s’étaient attaqués à son ami. Le blessé fut directement évacué vers l’arrière et flora commença à le soigner, mais une phrase se détacha entre les fracas des armes :
Oclo ces organes vitaux ont été touchés, je n’ai pas les compétences pour le soigner viens vite !!!
Le baron qui venait de briser la nuque d’un royaliste accourut vers la jeune fille et commença à soigner le jeune archer.
Quelques ennemis se tentaient à passer la barrière de protection qu’haloha avait formé devant le blessé mais Aérinne les pourfendis de ses flèches.

La taverne était presque vide d’ennemis, la nuit se terminait et le soleil d’hivers commençait à se lever. Les ennemis qui étaient restés bloqués dehors avaient pris la fuite en voyant leur défaite arriver. Tout le monde pensait que la victoire serait assurée et cela sans trop de dommage, mais il suffit d’une flèche pour faire une victime de plus. Un des trois derniers royalistes visa Aérinne qui prit la flèche en plein cœur. La jeune fille tomba à genoux et tous se retournèrent vers elle. D’une geste vif et d’une hargne incommensurable Ryu et Kaindra massacrèrent les derniers ennemis.
De ses yeux encore ouvert la jeune fille ne vit plus que du blanc… Ryu couru vers sa femme et la saisie avant qu’elle ne tombe complètement au sol. Flora et Mayelle pleuraient à chaudes larmes et seul Oclo et Ryu trouvaient la force de parler.

- Je t’en supplie sauve la !

- Ryu reconstituer un cœur avec mes pouvoir est très compliquer et surtout sans garantie de fonctionner…je vais faire mon possible

Et dans un dernier soupir l’esprit de la jeune fille s'éteignit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Concours numéro 1 : Le Rp d'Aérinne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collections numérisées d'enluminures
» TNT - la télé tout numérique
» 1° SUPERIEUR; Les Grandes Personalités de la Numérologie
» Numéros surtaxés enfin gratuits !!
» Numéro de joueur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le cercle d émeraude :: La taverne du chateau :: Concours de rp-
Sauter vers: